RECYCLAGE DE GOBELETS


Le recyclage

Historique du recyclage

Le recyclage a été utilisé dès l'âge du bronze. Les objets usagés en métal étaient fondus, ce qui permettait de récupérer le métal pour en fabriquer des nouveaux. Dans toutes les civilisations, l'art et la manière de «faire du vieux avec du neuf » a toujours existé et existe encore (récupération de cartons, papiers, bouteilles...). Mais le développement progressif et important de l'industrialisation et de la consommation a entraîné une raréfaction des ressources naturelles et une augmentation très importante du volume de déchets, d'où la nécessité et l'urgence de trouver des solutions.

Le volume des déchets a doublé en France depuis 25 ans, d'où l'urgence de réfléchir et d'essayer de solutionner les problèmes causés par cet envahissement afin de préserver les ressources naturelles et de limiter la pollution. Dès 1970, les partisans de la défense de l'environnement soulignent l'importance du recyclage et créent un logo universel, le ruban de Möbius, ruban à trois demi-tours représentant les matériaux recyclables ou fabriqués à partir de matériaux recyclés. Le recyclage s'inscrit dans le cadre du Développement Durable.

Définition du recyclage

Le recyclage consiste dans le traitement les déchets, qu'ils soient industriels ou ménagers pour les réintroduire sous forme de produits identiques, similaires ou différents de ceux arrivés en fin de vie. Le recyclage est devenu une industrie en plein essor. Autrefois réservé aux seuls industriels, avec la récupération des métaux notamment, elle s'est étendue depuis quelques années à la participation des consommateurs finaux.

Le recyclage permet :

1)de réduire le volume des déchets et donc de diminuer la pollution (la dégradation de certains matériaux pouvant être très longue, des décennies, voire des siècles…),

2)de préserver les ressources naturelles, puisque l'utilisation de ces ressources est remplacée par la matière ainsi récupérée,

3)de valoriser des produits ou matériaux destinés à être stockés, incinérés ou enfouis (2eme vie pour un usage identique ou différent).

Les techniques du recyclage

En France, depuis 2007, le législateur impose des règles très précises concernant la production, le stockage, le traitement et le recyclage des déchets. Le recyclage commence par la sélection des déchets au stade du consommateur – citoyen, de l'entreprise ou de l'industriel. Le système de collecte et de tri est organisé par des entreprises spécialisées. La transformation et la réintégration dans le circuit des matières premières sont confiées à des industriels ad hoc.

On distingue 3 grandes familles de recyclage :

1)Le recyclage « mécanique »- Les déchets sont écrasés et broyés pour être transformés.
2)Le recyclage « chimique »-Les déchets sont traités chimiquement pour séparer les composants.
3)Le recyclage « organique »- Après fermentation ou compostage, les déchets sont transformés en produits dérivés (engrais, carburant…)

L'utilité publique du recyclage

Les bénéfices du recyclage, au sens de son utilité publique, sont d'une très grande importance pour l'intérêt général. En effet, le recyclage permet de préserver les ressources naturelles en réduisant l'extraction des matières naturelles, en diminuant les déchets non réutilisés. En plus de protéger l'environnement, le recyclage permet de créer des emplois.

Chaque jour un peu plus de consommateurs prennent conscience que leur participation au processus de recyclage des déchets, ce n'est plus une option, mais une absolue nécessité. Le recyclage n'est pas un vague comportement écologique, ce sont des actes quotidiens et concrets préservant la nature, pour que les générations futures (nos petits enfants et leurs descendants), aient une vie saine.

Le gobelet

Définition et historique

Le gobelet est un récipient de forme arrondie, sans anse, le plus souvent sans pied, plus haut que large. Il est fait en métal, en verre, en cristal, en porcelaine, en faïence ou en carton, mais le plus souvent il est en plastique. Il est à noter que les gobelets pour les bébés et enfants sont faits en plastique uniquement. Ils possèdent une ou deux anses ergonomiques pour une meilleure préhension, une valve anti-fuite et/ ou un bec verseur pour éviter les fuites et le risque de renversement.

Le mot gobelet vient de « gobel » qui veut dire : « récipient pour boire, vase arrondi ». Dans les « Lettres grecques d'Alciphron » au IIe siècle, une première description précise est faite du manipulateur de gobelets. Le gobelet est également un récipient de forme conique utilisé depuis très longtemps par les prestidigitateurs pour lancer les dés lors d'un jeu et aussi faire des tours de magie (faire apparaître des souris, des poussins et autres objets insolites...). Autrefois, le gobelet était un lieu où l'on fournissait le pain, les fruits, le vin pour le roi et ses officiers.

Les différentes sortes de gobelets

4 milliards de gobelets en plastique (Polypropylène – PP - et Polystyrène - PS) sont fabriqués tous les ans, en France ! L'extrapolation d'un tel chiffre au niveau planétaire donne le vertige, surtout lorsque l'on sait que sa dégradation naturelle peut durer jusqu'à 150 ans. Ces chiffres sont d'autant plus impressionnants que le développement économique auquel aspirent de

nombreux pays ne peut qu'amplifier le phénomène.

Il existe plusieurs sortes de gobelets :
le gobelet en plastique et le mug (gobelet cylindrique en plastique, avec une anse, une sorte de tasse haute, utilisée sans soucoupe)

le gobelet biodégradable et « compostable », en carton écologique, issu de la cellulose du bois, bois provenant de forêts gérées durablement

Lorsqu'il est recyclé, le gobelet en plastique quel qu'il soit, gobelet ou mug, a peu d'impact sur l'environnement. Par contre, le gobelet en carton est « compostable » et biodégradable à 100%.

Le gobelet en plastique- le mug

On obtient le gobelet en plastique – le mug, à partir des sous-produits résiduels du pétrole. Moins de 1% de la production mondiale de pétrole est destiné à la fabrication des gobelets en plastique. La fabrication des gobelets en plastique a peu d'impact sur l'environnement (diminution de la couche d'ozone et sur la pollution des eaux).

Deux sortes de gobelets en plastique sont utilisées :
  • pour les boissons chaudes, le gobelet en polystyrène extrudé ou expansé (code 06)
  • pour les boissons froides, le gobelet en polypropylène opaque ou translucide (code 05).

Le gobelet en carton

Le gobelet en carton, quant à lui, est issu de la cellulose du bois, bois provenant des forêts gérées durablement. C'est un gobelet rigide et aussi résistant qu'un gobelet en carton classique. Il est certifié « compostable » et biodégradable à 100% (norme européenne : EN13432. Il se décompose intégralement dans certaines conditions de compostage.

Deux types de gobelets carton sont utilisés, le gobelet destiné aux boissons froides (à base de PLA, bioplastique d'origine végétale renouvelable) et ceux pour les boissons chaudes. Ce dernier, est constitué de carton laminé à base de canne à sucre ou de cellulose du bois couché à base de PHA (plastiques biodégradables utilisés dans la production de bioplastiques).

Le gobelet recyclable et le gobelet biodégradable

Le gobelet recyclable

Le gobelet recyclable est un gobelet en plastique avec lequel, après usage, on peut fabriquer un autre gobelet identique, un autre objet de la même matière ou un objet d'une matière secondaire (granulats qui sont transformés en produits pour le bâtiment ou en objets usuels, cintres, contenants, pièces automobiles…).

Les symboles PET, PP, PS,… précisent la nature du plastique utilisé et indiquent que celui-ci est recyclable. Le recyclage d'une tonne de polystyrène ou de polypropylène permet d'économiser 700 litres de pétrole ! Avec les gros efforts actuellement réalisés dans le domaine de la recherche, l'efficacité du recyclage des gobelets en plastique devrait encore être améliorée.

Une chaîne logistique spécifique existe, qui permet l'enlèvement à coûts maîtrisés des gobelets, ainsi que leur transport vers des lieux de revalorisation (meilleur rapport transport/ bilan carbone). Tous les gobelets plastiques peuvent donc être revalorisés et transformés en seconde matière première. On peut également les réutiliser comme comburant. En effet, les gobelets en plastique sont extrêmement efficaces pour alimenter les incinérateurs. Ils sont donc « revalorisables » comme source d'énergie. Pour l'environnement, le gobelet plastique est donc un des contenants le plus favorable, à condition d'être revalorisé ou recyclé.

Le gobelet biodégradable

Le gobelet en carton est biodégradable c'est-à-dire qu'il a la capacité d'être entièrement assimilé par des micro-organismes. La biodégradation fait partie du cycle naturel car elle permet de fabriquer du CO2 nécessaire à la photosynthèse. Il est également « compostable » sous certaines conditions spécifiques d'humidité et de température.

L'enlèvement des gobelets en carton et leur transport vers des lieux de traitement doit s'appuyer là aussi sur chaîne logistique performante. Les gobelets en carton peuvent être réutilisés comme carburant. En effet, ces gobelets peuvent alimenter efficacement les incinérateurs. Après usage, ils peuvent donc constituer une source d'énergie de substitution.